Les chefs d’entreprise indépendants qui épargnent pour une pension complémentaire via une EIP, feraient mieux de verser encore cette année une cotisation supplémentaire. Ce faisant, ils bénéficient d'un avantage fiscal plus important pour leur entreprise.

Une EIP (Engagement Individuel de Pension) est une manière intéressante de construire une pension complémentaire pour les chefs d’entreprise indépendants. Certainement si l’on regarde l’avantage fiscal qu’offre ce produit d’assurance : la prime pour votre EIP est toujours à 100% déductible fiscalement. Ainsi, vous réduisez les bénéfices d'exploitation, ce qui signifie que l'entreprise doit payer moins d'impôts. Et dans ce cas précis, il est avantageux de verser une cotisation supplémentaire encore cette année dans le cadre de votre EIP.

L’impôt des sociétés en baisse va diminuer votre avantage fiscal

Parce que vous pouvez déduire votre prime d’assurance pour votre EIP de votre résultat d’entreprise et aussi que pour celle-ci vous ne payez pas d’impôt des sociétés, elle devrait en principe vous rapporter à peu près 33% de réduction d’impôt. Suite aux mesures prises lors de l’accord d’été, le tarif de base de l’impôt des sociétés en 2018 baisse de 33% à 29%, et en 2025 même jusqu’à 25%. Cela réduit également de façon proportionnelle l'avantage fiscal de votre EIP.

Un exemple chiffré :
  • Si en 2017, vous versez encore une cotisation supplémentaire de 20.000 euro, vous bénéficiez alors de 33% ou mieux encore de 6.600 euro d’avantage fiscal.
  • Si en 2018, vous consacrez 20.000 euro à une EIP, alors votre avantage fiscal ne s’élèvera plus qu’à 29% ou 5.800 euro.
  • En 2019, l’avantage fiscal diminuera même jusqu’à 25% et vous n’épargnerez dès lors plus que 5.000 euro pour un versement de 20.000 euro.

Nous dirigeons-nous également vers une adaptation de la règle des 80% et de la cotisation Wijninckx ?

Il y a d’autres raisons de songer à un versement encore cette année pour votre EIP. Le gouvernement veut encore toucher à la règle des 80%. En suivant la règle actuelle, votre pension légale et votre pension complémentaire ne peuvent constituer ensemble au maximum que 80% de vos revenus bruts pendant la dernière année. Le gouvernement étudie maintenant la possibilité de ne pas seulement prendre en considération la dernière année de revenus mais une plus longue période. La conséquence de cette adaptation serait que dans les prochaines années, de nombreuses sociétés pourraient déduire moins de versements pour la pension complémentaire.

A côté de cela, la cotisation Wijninckx, une cotisation sociale exceptionnelle pour les pensions d’entreprise plus élevées augmenterait de 1,5% à 3%.

Etes-vous intéressé par l’optimisation de votre EIP ?

Nous examinerons volontiers avec vous comment nous pouvons optimaliser votre EIP. Prenez donc contact avec votre commercial ou notre département vie :leven@vandessel.be ou au numéro 03 482 15 30.

 
13-11-2017
Saviez-vous que vous pouvez utiliser votre EIP pour financer un bien immobilier ? Nos experts peuvent vous éclairer à ce sujet !

Contactez-nous au 03 482 15 30 ou via e-mail: