Le plan du Brexit de Theresa May a été massivement rejeté à la Chambre des communes britannique hier. Comment procéder maintenant n’est clair pour personne. Mais quel que soit le résultat, les entreprises belges ne sont guère préparées aux conséquences de l’imminent Brexit. Notre vice-premier ministre, Alexander De Croo, souhaite intervenir et attribuer de manière proactive un numéro EORI à toutes les entreprises non préparées, une pièce d'identité nécessaire aux déclarations en douane. Après tout, il est fort probable que des formalités douanières s’appliquent à compter du 29 mars dans les échanges avec le Royaume-Uni. Vous pouvez également prendre les choses en main et déjà demander vous-même un numéro EORI. Cela augmente les chances que votre demande soit traitée à temps.

La Première ministre britannique Theresa May a plaidé en faveur d'un accord de retrait garantissant la séparation entre l'Union européenne et le Royaume-Uni. Elle a proposé une période de transition jusqu'à la fin de 2020. Pendant cette période, tout resterait comme avant : pas de formalités douanières, pas de contrôles douaniers et pas de documents douaniers dans les échanges entre l'UE et le Royaume-Uni. Cependant, hier, la proposition de la Première ministre relative au Brexit a été rejetée par une large majorité. Différents scénarios sont maintenant possibles, mais un "Brexit dur" devient de plus en plus probable.

Quelles sont les conséquences possibles pour les entreprises qui commercent avec le Royaume-Uni ?

En principe, le Royaume-Uni quittera toujours l'Union européenne le 29 mars 2019. Si cela se produit sans accord (c'est-à-dire en tant que " Brexit dur"), des contrôles, des barrières commerciales et des tarifs douaniers seront introduits aux frontières britanniques.

C'est pourquoi les entreprises qui négocient avec le Royaume-Uni peuvent désormais prendre leurs précautions. L'une des mesures à venir est l'identification obligatoire des participants au marché. Concrètement, cela signifie que les entreprises qui commercent avec le Royaume-Uni doivent avoir un numéro EORI (enregistrement et identification d'opérateur économique). Ce numéro est reconnu par toutes les autorités douanières de l'UE et est nécessaire pour pouvoir préparer une déclaration en douane. Sans déclaration en douane, les marchandises ne seront ni chargées ni déchargées et aucune importation ou exportation ne peut avoir lieu.

Vous pouvez demander vous-même un numéro EORI

Etant donné que la majorité des entreprises belges ne possèdent pas encore de numéro EORI et ne sont donc pas préparées à un Brexit dur, le ministre De Croo souhaite anticiper ce phénomène. A la fin de cette semaine, 20.000 entreprises belges non préparées recevraient une lettre avec un numéro EORI attribué par les autorités douanières.

Si vous voulez être certain, vous pouvez déjà demander vous-même votre numéro EORI. Cela peut se faire très facilement et gratuitement via le site web du SPF Finances. De cette façon, vous augmentez les chances que vous ayez l’identification nécessaire à temps et que vous n’éprouviez aucune difficulté s’il s’agit d’un Brexit dur.
16-01-2019
Vous avez une question à ce sujet ? Nous vous assistons volontiers.

Contactez-nous au numéro
03 482 15 30 ou par mail :
 
info@vandessel.be