Aller au contenu principal

Pourquoi contracter une assurance drone ?

Les drones sont utilisés dans un nombre toujours croissant de situations. Par exemple, nous voyons régulièrement des images filmées par un drone dans des séries TV ou des films. Dans d'autres secteurs également, comme la construction et le transport, les drones sont devenus indispensables. Leur utilisation ne cessera d'augmenter dans les années à venir, mais cela implique également des risques. Avec VD Drone, nous vous proposons une solution spécialisée pour assurer votre drone.

Quels sont les risques couverts par notre assurance drone ?

Vous êtes légalement tenu d'assurer votre responsabilité pour les dommages aux tiers lors de l'utilisation d'un drone. Outre cette assurance RC obligatoire, notre solution comprend également une couverture casco pour votre drone ainsi qu'une protection juridique.

Des tarifs très compétitifs et de bonnes conditions

Grâce à notre position indépendante en tant que courtier, nous pouvons vous offrir les meilleures conditions du marché avec des tarifs très compétitifs. Pour l'assurance responsabilité civile (RC) imposée par la loi, vous avez le choix entre deux capitaux assurés :

  • 1 million d'euros
  • 2,5 millions d'euros

Une couverture plus élevée peut être utile lorsque les vols impliquent davantage de risque et qu'il y a donc plus de chances de devoir faire face à une demande d'indemnisation importante.

Envie de savoir quel montant vous devez prendre en considération pour l'assurance d'un drone ?

Vous pouvez demander une offre via le formulaire ci-dessous. Nos gestionnaires vous transmettront une proposition sur mesure dans les deux jours ouvrables.

Preneur d'assurance
Langue
Êtes-vous membre d'une fédération de drones ?
Drone à assurer
Vous n'êtes pas tenu de fournir le numéro de série pour votre demande de devis, mais nous en avons besoin pour préparer votre police.

Vous voulez rester au courant des nouvelles les plus importantes en matière d'assurance ? Inscrivez-vous à notre newsletter trimestrielle.

Consultez nos newsletters précédentes