Le but de la protection de la famille via une police d'assurance décès est triple: les dettes privées doivent être remboursées, la famille doit pouvoir subvenir à ses besoins et pouvoir continuer à vivre dans le confort de vie actuel et des liquidités doivent être disponibles pour payer les droits de succession.

Les dettes privées concernent presque toujours le remboursement du prêt immobilier. Ce risque est généralement couvert par une police d'assurance solde restant dû traditionnelle.

En cas de décès, une déclaration de succession doit toujours être présentée. Sur cette base, les survivants doivent payer les droits de succession dans les 6 à 8 mois. Selon la relation avec l'héritier et le lieu de résidence du testateur, cela peut atteindre 80%. Il est donc utile de prévoir les moyens financiers nécessaires à cette fin, par exemple au moyen d'une police d'assurance succession. Cette assurance est expliquée en détail dans la partie 4 de cette série de blogs.

Mais vous voulez aussi avoir la certitude que votre famille peut maintenir son niveau de vie si vous décédez et donc que les revenus diminuent. Vous pouvez aussi bien obtenir une solution d’assurance en souscrivant un contrat privé comme en souscrivant un contrat fiscal par l’intermédiaire de votre entreprise.

Protection familiale via un contrat privé

Grâce à une police d'assurance décès privée, vous pouvez continuer à financer votre salaire net comme si vous aviez atteint l'âge de la retraite. Prenons l’exemple de Julien :

  • Le salaire net mensuel de Julien s’élève environ à 1.800 euros.
  • Julien a 40 ans. La durée jusqu'à sa retraite est de 27 ans.
  • Julien opte pour des remboursements en capital fixe jusqu'à l'âge de 67 ans.
Le coût mensuel d'une assurance décès dans un contrat privé est de 53 euros pour Julien.

Protection familiale au travers de votre entreprise

Une EIP (Engagement Individuel de Pension) est un moyen fiscalement intéressant d’épargner pour une pension complémentaire en tant qu'entrepreneur indépendant aux frais de votre entreprise. Afin de fournir une protection supplémentaire à votre famille, vous pouvez choisir d'assurer des capitaux supplémentaires en cas de décès au profit de vos héritiers.

La prime pour une EIP est non seulement déductible fiscalement, mais elle est également appréciable compte tenu du montant assuré. Un exemple chiffré pour Jules :

  • Jules perçoit une rémunération brute mensuelle de sa société de 3.000 euros. Son revenu annuel est donc de 36.000 euros.
  • Jules a 40 ans. La durée jusqu'à sa retraite est de 27 ans.
  • Jules opte pour une assurance à capital décroissant avec des remboursements de capital fixe.
Pour assurer Jules pour 1 million d'euros, le coût mensuel pour sa société est de 85 euros.  

 
08-12-2017
Vous souhaitez plus d’information ou de conseils sur les possibilités d’une assurance décès ?
 
Prenez donc contact avec nos spécialistes au numéro
03 482 15 30 ou via mail: